Dominique Flandrin Masson, d’origine lyonnaise, vit en bourgogne depuis plus de quarante ans.
 
Passionnée depuis l’enfance par les arbres, ses frères. Elle en a admiré au cours de ses voyages en Grèce, en Turquie, en Inde, au Népal, en Australie, en Nouvelle-Zélande… et leur a consacré plusieurs expositions. Elle présente ici des arbres de Côte d’Or et de Saône et Loire, avec leurs troncs souvent couverts d’une mousse fluorescente à contre-jour donnant un aspect magique aux sous-bois.
 
Poète, elle a publié des sonnets sur la Grèce, "Vent léger de l’Egée" et un recueil de nouvelles" Les Aventures d’Albert et Ian", également présentés dans cette exposition, où il est encore beaucoup question des arbres.